Search   
 AB   CD   EF   GH   IJ   KL   MN   OP   QR   ST   UV   WX   YZ
Résultat de la recherche pour le mot : AEzir 
 
Acomat

Planétoïde du système omalien. L'une des deux Captives, la plus proche d'Héliale avec une distance de 40 millions km. Sa période orbitale atteint presque 84 jours. Son diamètre est de 2745 jals, pour une superficie de 23,66 millions jals2. Sa surface visible est un pavage hexagonal de composition inconnue, de couleur rouge. Un champ magnétique d'une extrême intensité interdit son accès à tout Puissant qui tenterait de s'en approcher.
Noms humains : Acomat (vernaculaire), Auriga Minoris (savant).
Nom chile : Azkirïn
Nom hodgqin : Neqeeil


 
AEzir

Nom hodgqin - le plus répandu - pour désigner la reh vivant dans l'espace intérieur d'Omale. De forme ovoïde lorsque leurs voiles sont repliés, la texture de leur épiderme évoque la pierre. Les Æzirs ne peuvent descendre dans les Grand'Aires où la pression de l’air et la gravité écraseraient leur fragile ossature. On les dit asexués, mais leur langage, empilant plusieurs niveaux de communication, leur civilisation et leurs coutumes demeurent largement inconnus. Ils commercent avec certaines Grand'Aires, échangeant le métal que leurs larves extraient de la planète intérieure Benveniste contre des substances organiques indispensables à leur survie. Parfois qualifiés d’"anges des Vangk".
Nom humain : Puissants.
Nom chile : Norátukï.

 
Kep Tau

"Migration forcée d'une reh ennemie", but avoué du stadtisme comme du mojrindakïr. Ce terme, datant du Ve siècle et devenu rare à partir du VIIIe siècle, serait le seul emprunt connu au langage des Æzirs.


 
Noratukï

Nom chile de la reh spatiale connue sous le nom de Puissants ou Æzirs.

 
Puissants

Nom humain d’une espèce intelligente vivant dans l’espace extra-atmosphérique d'Omale, mais le mot le plus utilisé est Æzir.

 
Stey

Plateau en forme de fer à repasser, posé sur une excroissance de carb de 15 x 10 km. Situé dans l'Aire tripartite, à la pointe nord-est des Rékandes, il s'élève à 5 km ; cette hauteur lui a permis de devenir un port d'échange avec les Æzirs, du VIIIe au Xe siècle puis à partir de la fin du XVIe siècle. La ville de Termina, s'étend au pied de la falaise et englobe la Pyramide du Stey, un Vestige de carb.
Nom hodgqin : Stey-ban-Wsurma.