Search   
 AB   CD   EF   GH   IJ   KL   MN   OP   QR   ST   UV   WX   YZ
   page 1 / 3 >>
 
Gahiz

Support d’holomémoire fractale, issu de la technologie chile par combinaison de cristaux à base de ronázïrn ou lanthanides. Le gahiz forme le cœur des Dodécaèdres.

 
Gaia

Unité de mesure équivalente à la surface de la Terre, soit 500 millions km2 (ou 400 millions de jals carrés), équivalant à un carré d’environ 22.500 km de côté. Des savants ont évalué la surface d’Omale à dix millions de gaias, approximativement cinq millions de milliards de kilomètres carrés. La Grand'Aire, elle, s'étend sur plusieurs milliers de gaias (entre quatre et dix mille).

 
Galliette

Sorte de grosse poule noire à bec crochu, presque dépourvue d'ailes, dont la viande a une texture très lâche. On en élève du centre de l'Aire humaine jusqu'aux Bordures humano-hodgqines. (Coq : Galliot.)

 
Gemmifère

Arbre de l’Aire humaine, au tronc massif pouvant atteindre dix mètres, et dont les branches se terminent par des concrétions siliceuses pareilles à des cailloux de la taille d’un melon.

 
Géologie

Science traitant de l'origine d’Omale, de son histoire, de sa forme, des matériaux qui la composent. Son domaine d’étude comprend la couche de roches et de sédiments (mais le carb, tabou, est rigoureusement exclu de son champ d’étude — voir Perceurs de Carb), l’atmosphère, l’eau des rivières, des nappes souterraines et des Lacs ; ses domaines sont la chimiophysique, la pétrographie, la minéralogie et l’hydrologie, la géochronologie, l’étude de l’érosion… mais de nombreux domaines n’ont pas de raison d’être (sismologie, volcanologie, paléontologie…). Science officiellement interdite par les Escopaliens et les Panslamistes jusqu’au XVe siècle : selon ces derniers, Omale étant l’œuvre de Dieu, il est indiscret d’étudier ses structures et ses processus géologiques. La géologie remet en question des dogmes posés par la théologie sur l’infinitude d’Omale, sa genèse, etc., et propage donc des idées hérétiques. Néanmoins, la géologie a trouvé des défenseurs, le plus souvent pour des motifs économiques (prospection minière, puisage…).

 
Gérane

Sorte de grue de l'Aire humaine, couverte d'un dense plumage vert et fin comme de l’herbe. (Nom savant : lacanoptère).

 
Gibb

Arbre chile de la famille des dendriformes, au tronc en forme de corolle. Il doit ce nom à la liane (en chile lief) que l’on trouve toujours dans ses branches aplaties, fournissant la corde à la potence de ses branches. Pendant la période de reproduction, celles-ci se couvrent d'une sorte de toile d’araignée : sa semence, destinée à être emportée par le vent. La consistance de son bois, turquoise veiné de pourpre, rappelle l’ivoire.

 
Gojanferi

Dans le Chill, origine des temps qui signifie "explosion d’entropie"

 
Grache

Ruminant très commun dans l’Aire humaine. Variété de trait : Bossard.


 
Grand'Aire

Terme qui désigne la surface d'Omale habitée par les Chiles, les Humains et les Hodgqins. Sa superficie a été établie pour la première fois par Sänkt Iben Alexis à environ dix mille gaias, mais elle est probablement deux fois moindre. Elle est délimitée par le Sour. La multiplicité des Grand'Aires a été reconnue de tout temps par les Chiles et les Hodgqins.


 
Guane

Lézard des régions désertiques de l'Aire humaine, dont la taille peut atteindre l'avant-bras, couleur de rocaille et à tête plate.


 
Guerre des Météores

Guerre qui a abouti en 840 CC à la cessation des relations entre les trois rehs d'Omale et les Puissants.

 
   page 1 / 3 >>