Search   
 AB   CD   EF   GH   IJ   KL   MN   OP   QR   ST   UV   WX   YZ
 << page 2 / 3 >>
 
Ethfrag

(du hodgqin "Partage") : Empathie liée à un même champ de réalité. Force mystique censée relier toutes les rehs. L’ethfrag tient sans doute au caractère particulier du psychisme des Hodgqins, obligés de s’occulter pour assimiler les informations. Ils ont une vive conscience de la configuration en réseau de leur cerveau, et par conséquent de ses limites. L’ethfrag est une métaphore du désir d’étendre ce réseau à autrui.

 
Expansion

Terme utilisé par les historiens pour décrire le premier millénaire d’occupation d’Omale. Voir Ministration.

 
Fajjahjaíd

Nom chile des tavelures lumineuses qui peuvent affecter la couche de cristaux phototropes assurant le passage jour-nuit, durant la transition saisonnière.


 
Faune

Voir Vie.
Quelques animaux de l’Aire humaine : Porçon, Grache, Civagne, Diorne, Galliette, Gérane, Guane, Jubale, Kalbe, Velf

Quelques animaux de l’Aire chile : Ahonüm, Aïjahtota, Dragsaï, Huémul, Ornide, Ojapir, Pilma, Ratsaï, Sasonaïr, Sourdalicaï

Quelques animaux de l’Aire hodgqine : Dreseil, Halathouees, Rogteil, Uleel, Vareil


 
Fayyanirïl

"Préaccouplement" chez les Chiles, acte qui dure huit heures, au cours duquel le mâle et la femelle préparent l'accouplement devant avoir lieu vingt jours plus tard.


 
Fejij

Jeu des Formes et des Relations chile. Sa forme pleine se joue pendant la période sacrée du Chill. « Les hommes ne connaissent pas la réalité du fejij, c’est pourquoi ils ne seront jamais que des demi-Chiles », disent les tassiím. Le fejij tient des échecs, du go et du jeu de société à personnages. Le xaïrn ou table de jeu est reconnaissable à son plateau en losanges, avec ses cases comportant six couleurs, et ses plateaux secondaires escamotables ; il est à la fois un échiquier sur lequel s’affrontent les adversaires ou tcaïs, et la carte d’un itinéraire personnel pour chaque joueur, dont les autres pièces-figurines (achtaïs en chile) se révèlent des obstacles ou des alliés. Un tournoi comporte une "petite-manche" (fruíarim en chile), une "demi-manche" (treíarim en chile), une "grande-manche" (cheíarim en chile) et un coup de conclusion (ver'aïm en chile). Le fejij mélange intuition, mémoire et stratégie. Il est enseigné par un tassiïm et formalise, pour l’esprit chile, les transformations du monde. C’est pourquoi, plus qu’un jeu, il est la force de cohésion principale de la race chile.
Il existe de nombreux mots dérivés de la pratique du fejij, comme fejkatáï, ourandaïfejij, ou les innombrables noms donnés à des coups ou enchaînements de coups.

 
Fejkataï

"Coup de fejij imaginaire". Mode de réflexion chile aboutissant à une stratégie.

 
Feyxd

Petit insectoïde chile inoffensif. Se déplace en nuée, comme les moineaux.


 
Finest

Confins, à l’est. Selon la disposition des Aires, seules l’Aire hodgqine et l’Aire humaine s’étendent vers le finest. (Voir le schéma du mot Aire.) Le mot est néanmoins utilisé par les Humains pour désigner l'Aire hodgqine elle-même.

 
Finnord

Confins, au nord. Selon la disposition des Aires, seules l’Aire hodgqine et l’Aire chile s’étendent vers le finnord. Le mot est néanmoins utilisé par les humains pour désigner l'Aire chile elle-même.


 
Finouest

Confins, à l’ouest. Selon la disposition des Aires, seules l’Aire humaine et l’Aire chile s’étendent vers le finouest.

 
Finsud

Confins, au sud. Selon la disposition des Aires, seules l’Aire humaine et l'Aire hodgqine s’étendent vers le finsud.

 
 << page 2 / 3 >>