Search   
 AB   CD   EF   GH   IJ   KL   MN   OP   QR   ST   UV   WX   YZ
 
 
Reh

À l’origine, Forme Intelligente non-humaine. Le terme s’est mis à désigner toutes les espèces conscientes, humanité comprise.
Peut-être l’acronyme de Race Extra-Humaine ; la confusion entre race et espèce est ici éloquente. Une autre source fait état d’une racine chile, Rêhrh, que l’on retrouve dans plusieurs mots impliquant la notion d’altérité. Terme parfois utilisé par les panslamistes pour qualifier une communauté non-panslamiste.
Les ressemblances fonctionnelles entre rehs se fondent sur les conditions physico-chimiques en vigueur dans la Grand’Aire. Toutes sont soumises à la sélection naturelle ; leur chimie est fondée sur le carbone (la paire carbone-silicium dans le cas hodgqin) ; la reproduction est sexuée, ce mode offrant le meilleur brassage génétique envisageable ; l’alimentation en énergie est chimique (digestion) et implique donc un processus de nutrition ; les rehs ont des appendices de locomotion et de préhension, ainsi qu’un centre de commandement nerveux, situé près des organes sensoriels pour limiter les délais de décision.