Search   
 AB   CD   EF   GH   IJ   KL   MN   OP   QR   ST   UV   WX   YZ
 << page 2 / 5 >>
 
Selm

Plateau situé dans la région des Rékandes, dont la ville la plus célèbre est Loplad.

 
Selmar

Région du nord du Shorn (Aire humaine).


 
Seytchayas

Arme traditionnelle de la religion kuni (Aire humaine).


 
Shadlee

Hodgqin parvenu illégalement à l’immortalité grâce à une drogue, l’anticréine, dont l’utilisation ou la détention est passible de mort.

 
Shorn

Région humaine, en bordure du fleuve Pacifique, de 32000 km de large sur 48000 km de long, couvrant une surface de 3 gaias.
Au nord : le Selmar (ou Haut-Shorn) et le Padjour, borné à l’est par la chaîne du Cushil ; le Moyen-Shorn, qui comprend à l’ouest le désert du Nizzan, à l’est des grands lacs et des rivières ; au sud, le Bas-Shorn, bordé au sud-est par les Monts Urazes. (Voir la rubrique Cartes.)

 
Siccan

Plante de l'Aire humaine dont les feuilles, séchées, servent de tabac. Sur les Bordures, on utilise les tubelles pour fabriquer des cigarettes.


 
Skernab

Ville de l’Aire tripartite, célèbre pour sa Bibliothèque universelle. Fondée en 740, sa première tour-bibliothèque fut édifiée en 930 CC. La ville fut détruite en 980 CC mais la tour-bibliothèque résista. D'autres tours furent édifiées autour de la première, et à partir du XIIe siècle, Skernab s'imposa comme le centre culturel de l'Aire humaine.


 
Soleil

Voir Héliale.


 
Sominterr

Catégorie de dirigeable (ou nef) chile long-courrier d'un jal de long, signifiant "montagne dérivante".

 
Sour

> Voir le document
Pente abrupte en carb qui enclôt la Grand'Aire, de 600 kilomètres de hauteur. Le Sour forme la paroi de la dénivellation empêchant l'atmosphère de s’éparpiller à la surface d'Omale. (À ne pas confondre avec la Muraille Sainte, qui se trouve à l’intérieur de l’Aire humaine). Au-delà s'étend le mystérieux infra-monde.


 
Sourdalicaï

Animal chile tenant du furet et de la salamandre, aux écailles noires et jaunes. Se nourrit de petits rongeurs. Cri : feulement. Peut être dressé.

 
SPO

Service de Procréation Obligatoire (humain).
Loi créée au Ve siècle et en usage jusqu’au XIIe siècle, avec pour but avoué d’alimenter les contingents militaires grâce notamment à la Conscription des Aînés.
Le SPO oblige les femmes à avoir cinq enfants minimum, mais cette limite varie avec sa zone d’application, et sur les Bordures, il n’est pas rare que ce chiffre monte à dix. La Loi est tombée en désuétude à peu près partout au XIIIe siècle, mais trois siècles plus tard on en retrouve trace dans les villages reculés.

 
 << page 2 / 5 >>