Search   
 AB   CD   EF   GH   IJ   KL   MN   OP   QR   ST   UV   WX   YZ
 
 
Afim

Transcription humaine du mot hodgqin hawthf'eem, qui désigne de façon générique les habitations que se font pousser les Hodgqins, à partir de la résine sécrétée par une plante aux couleurs vives du même nom. La racine-souche d'un afim porte le nom de heem. Toute agglomération hodgqine a pour base des afims spécialisés. Parmi les afims les plus courants : les hawthfs ou afims résidentiels, les tn'emees ou afims agricoles, les tethweels ou afims ateliers, et les usheeums ou afims de recyclage.
Espèce voisine : les yélims.
Voir également la Bataille des Afims.


 
Bataille des Afims

Bataille qui a mis un terme à la guerre humano-hodgqine (725-734) qui se déroulait à la frontière entre les deux Aires. Les Hodgqins l'ont gagnée en utilisant les capacités de leurs afims à des fins militaires.


 
Hawthf

Variété d'afim servant d'habitation aux Hodgqins. Sa taille varie en fonction de l'importance du clan qu'il abrite.


 
Nyellume

Moyen de transport en commun des métropoles hodgqines. Dotée de roues, la nyellume peut comporter jusqu'à six étages. Elle dépend généralement d'un afim résidentiel.


 
Tethweel

Variété d’afim abritant des installations manufacturières, dans les cités hodgqines.


 
Tn'emee

Variété d’afim dévolue à l’agriculture. (Aire hodgqine.)


 
Usheeum

Variété d'afim dévolue au recyclage, dans les cités hodgqines.


 
Yélim

(transcription humaine du mot hodgqin yiel'eem) : Organisme-colonie hodgqin des cours d'eau et des élévations, sécrétant une résine qui, mélangée au substrat, forme rapidement des digues naturelles. Sous forme individuelle, il a l'aspect d'un long ver, capable de s'agréger à d'autres congénères pour former une masse tentaculaire unique. Le yélim donne sa géomorphologie en terrasses typique des paysages de l'Aire hodgqine. Les échancrures dans les digues sont appelées lewuumes. Espèce voisine des afims.