Search   
 AB   CD   EF   GH   IJ   KL   MN   OP   QR   ST   UV   WX   YZ
   page 1 / 2 >>
 
Aparanta

Lieu mythique, exotique et enchanteur, où le temps est immobile. Ce serait le lieu où toutes les rehs furent créées. Ce nom recouvre différents mythes humains et peut désigner la Porte de Vangk originelle, les antipodes, ou tout lieu paradisiaque tel le Boustane panslamique. Généralement représentée sous la forme d'un jardin luxuriant dépourvu de bêtes sauvages, Aparanta peut être également entièrement pavée de métal. On confond également ce lieu avec Hvergelmir, la source mythique des fleuves Clalma et Pacifique.


 
Dreseil

Animal de l'Aire hodgqine, tenant du tatou et du mille-pattes, pouvant atteindre 1,5 m. de longueur.

 
Faune

Voir Vie.
Quelques animaux de l’Aire humaine : Porçon, Grache, Civagne, Diorne, Galliette, Gérane, Guane, Jubale, Kalbe, Velf

Quelques animaux de l’Aire chile : Ahonüm, Aïjahtota, Dragsaï, Huémul, Ornide, Ojapir, Pilma, Ratsaï, Sasonaïr, Sourdalicaï

Quelques animaux de l’Aire hodgqine : Dreseil, Halathouees, Rogteil, Uleel, Vareil


 
Fejij

Jeu des Formes et des Relations chile. Sa forme pleine se joue pendant la période sacrée du Chill. « Les hommes ne connaissent pas la réalité du fejij, c’est pourquoi ils ne seront jamais que des demi-Chiles », disent les tassiím. Le fejij tient des échecs, du go et du jeu de société à personnages. Le xaïrn ou table de jeu est reconnaissable à son plateau en losanges, avec ses cases comportant six couleurs, et ses plateaux secondaires escamotables ; il est à la fois un échiquier sur lequel s’affrontent les adversaires ou tcaïs, et la carte d’un itinéraire personnel pour chaque joueur, dont les autres pièces-figurines (achtaïs en chile) se révèlent des obstacles ou des alliés. Un tournoi comporte une "petite-manche" (fruíarim en chile), une "demi-manche" (treíarim en chile), une "grande-manche" (cheíarim en chile) et un coup de conclusion (ver'aïm en chile). Le fejij mélange intuition, mémoire et stratégie. Il est enseigné par un tassiïm et formalise, pour l’esprit chile, les transformations du monde. C’est pourquoi, plus qu’un jeu, il est la force de cohésion principale de la race chile.
Il existe de nombreux mots dérivés de la pratique du fejij, comme fejkatáï, ourandaïfejij, ou les innombrables noms donnés à des coups ou enchaînements de coups.

 
Grand'Aire

Terme qui désigne la surface d'Omale habitée par les Chiles, les Humains et les Hodgqins. Sa superficie a été établie pour la première fois par Sänkt Iben Alexis à environ dix mille gaias, mais elle est probablement deux fois moindre. Elle est délimitée par le Sour. La multiplicité des Grand'Aires a été reconnue de tout temps par les Chiles et les Hodgqins.


 
Héliale

Nom du soleil au centre du système d'Omale, étoile jaune de type stellaire G9 apparent (de type réel M3), peu éruptive (5400° K en surface, pour une masse de 6,65*1026 tonnes).  Rayon de la chromosphère : 2,7*105 km.  Distance par rapport à la surface de la sphère d’Omale : env. 120.000 anjals.
Nom hodgqin : Unriyl.
Nom chile : Tantt.


 
Hodgqin

Une des trois rehs majeures d’Omale.
1) Morphologie :
De taille comparable à celle d’un être humain, les Hodgqins sont bipèdes dont les jambes, ou pèdes, sont articulées à l’envers. Dotés d’une tête brachycéphale au visage plat, et de trois paires de bras (antérieurs, médians, postérieurs) de force différente, à trois points d’articulation prenant au milieu du tronc, prolongés d’une main crochue à double-doigt (un avant-doigt et un arrière-doigt) ; visage parfaitement symétrique, doté de narines situées à la base du cou (trois paires d’évents) et de quatre pédoncules oculaires ; peau couverte de squames ou qm'eels ; à l’image de leurs sociétés, grande stabilité mais peu de variété morphologique entre les individus.
2) Physiologie :
Trois hémicardes font office de cœur ; le cerveau n’est pas centralisé, mais des groupes neuroniques se répartissent dans les sections corporelles en ganglions cérébraux hiérarchisés, qui grossissent ou s'atrophient en fonction de leur activité psychique. Celle-ci est tributaire de l'occultation, ou qwee'm. Les os, à forte proportion de silicate d’aluminium, sont dépourvus de moelle mais contiennent des groupes de cellules-souches intervenant dans le métabolisme, et 60% des ganglions nerveux. Le corps est froid en surface. Les toxines s'évacuent par les squames lors de l'ijdeen, équivalent de la transpiration. Les Hodgqins sont trisexués (mâle, femelle et tuteur) ; leur ARN ne possède pas de squelette carboné, mais se code dans des micro-cristaux. L’alcool est un poison violent (les guerriers se frottent les écailles à l’alcool pour les durcir et les transformer en cuirasse, ou pour des scarifications). En usant d'une drogue interdite, certains Hodgqins deviennent des shadlees immortels.
3) Culture :
Les Hodgqins s'inscrivent dans un système clanique complexe codifié par le yazdee'hr, l'un de ces codes consistant à peindre ses squames (loasjireil). L'art majeur hodgqin est le yædjeen, ou art des kaléidoscopes.
Voir également : ajkidje, gwilumes.


 
Hodgweil

Culte hodgqin marginal pour lequel la vie temporelle n'est qu'un état de transition entre deux occultations. Ses membres passent le plus clair de leur existence en occultation.


 
Hvergelmir

Source mythique des fleuves Clalma et Pacifique. (Voir Aparanta.)


 
Infra-monde

Chez les Humains, le terme désigne, jusqu'au Ve siècle, l'étendue de carb nu qui s'étend au-delà du Sour, hors de la Grand'Aire. Revenu à la mode mille ans plus tard.


 
Obériale

Un des affluents majeurs du fleuve Pacifique, l'Obériale traverse l’Aire humaine du sud-ouest vers le nord-est. Elle prend sa source dans le finsud, et remonte en bordant les régions du Lamma, du Karnal, de la Roncade et de l’Arare par l’ouest, et du Sargod, de l’Anbian, du Tilaran central et du Lavos par l’est. Il se jette dans le fleuve Pacifique par le delta du Larigot.

 
Pacifique (fleuve)

Fleuve traversant toute l’Aire humaine d’est en ouest, et se jetant dans le Lac Pacifique. Il sert parfois de frontière entre l'Aire humaine et l'Aire chile. Sa source est mythique.

 
   page 1 / 2 >>