Search   
 AB   CD   EF   GH   IJ   KL   MN   OP   QR   ST   UV   WX   YZ
Résultat de la recherche pour le mot : Merveilles 
 
Alises

Sixième Merveille d'Omale (Aire humaine).


 
Barrage du Clalma

Barrage géant chile édifié à la fin du VIIIe siècle sur le fleuve Clalma, dans la région du Xumaíkan. Hauteur : 400 m., longueur : 3,4 km, type : barrage à contreforts. Son lac de retenue couvre 3600 km2 et contient 50 milliards de km3 d'eau. Il a pour but le contrôle de l'irrigation et de la navigation, ainsi que l'écrêtage des crues.
Considéré comme la septième des Dix Merveilles d’Omale par les Humains, qui y voient une de leurs constructions majeures par le nombre d’esclaves humains qui ont péri pour son édification.
Nom chile : Faírledjak.

 
Colonnes de Chiron

Neuvième Merveille d'Omale (Aire humaine).


 
Coronides

Huitième Merveille d'Omale (Aire humaine).


 
Dix Merveilles d'Omale

Voir Merveilles d'Omale

 
Merveilles d'Omale (les Dix)

A ne pas confondre avec les Vestiges, il s'agit des édifices les plus réputés construits par l'humanité sur Omale. Plusieurs listes ont vu le jour, la dernière remonte au XVe siècle.
1. le Temple d’Etemenanki
2. la Muraille Sainte
3. le Phare du Bâten
4. le Mont Ramadan
5. la Bibliothèque de Skernab
6. les Alises
7. le Barrage du Clalma
8. les Coronides
9. les Colonnes de Chiron
10. le Pont de Votocka

 
Mont Ramadan

Quatrième Merveille d'Omale (Aire humaine) : lieu saint panslamique constitué de quatre temples encerclant le mont Ramadan, un pic solitaire de 800 mètres de hauteur situé sur une plaine, à 2000 km au nord de la Muraille Sainte, entre les fleuves Jakobbi et Sichene.
A ne pas confondre avec Mont-Ramadan, une métropole régionale située beaucoup plus au nord.


 
Muraille Sainte

Deuxième Merveille d'Omale.
Muraille circulaire, au cœur de l’Aire humaine. D’une longueur de 70 à 80.000 km, sa hauteur moyenne est de 9 mètres et son épaisseur peut atteindre 10 mètres. Fermée sur elle-même et comptant 18 Passes, elle circonscrit un territoire d’un gaia appelé le Landor. Ses premiers tronçons datent du IIIe siècle, mais elle a été construite en tant que telle aux Ve et VIe siècles par des peuples religieux refusant tout contact avec les autres rehs, jugées démoniaques. Jusqu’au XVIe siècle, les Landoriens ont vécu séparés du reste du monde. (Voir rubrique Cartes.)

Nom des passes : (1) Sainte-Céleste (2) Saint-Jakob (3) Sainte-Brige (4) Saint-Galabre (5) Saint-Morran (6) Saint-Valère (7) du Finest (8) de Saint-Paul (9) de Gédéon (10) d’Issacar (11) Saint-Amiko (12) Saint-Marois (13) du Jugement (14) d’Abraham (15) Saint-Raimi (16) des Cinq Evangiles (17) Saint-Tiran (18) Saint-Artiz

 
Phare du Bâten

Phare de la région du Bâten, considéré comme la troisième Merveille d'Omale (Aire humaine). Il a été construit entièrement en quartz.


 
Pont de Votocka

Dixième Merveille d'Omale (Aire humaine).


 
Temple d'Etemenanki

Première Merveille d'Omale (Aire humaine).


 
Vestiges

Nom générique humain, qui désigne de vastes structures en carb perçant le revêtement rocheux. La plupart présentent des formes géométiques simples : pyramides, plateaux cylindriques, arêtes... pouvant atteindre plusieurs kilomètres de hauteur. La Grand’Aire tout entière compterait quelques dizaines de sites. Les Vestiges, qui font partie intégrante du soubassement, ne doivent pas être confondus avec les Dix Merveilles d'Omale.