Search   
 AB   CD   EF   GH   IJ   KL   MN   OP   QR   ST   UV   WX   YZ
Résultat de la recherche pour le mot : Kuni 
 
Kuni

(prononcer « kougni »): "L'Art sans art". Religion humaine, la troisième après l'Escopalisme et le Panslam, et la seule qui soit non révélée. Sa cellule de base est la famille, il n’y a donc pas de temple et les symboles religieux sont réduits au strict minimum. Le chef de famille porte le seytchayas, couteau en bois ou en nacre attaché au poignet ; c’est lui qui règle les cérémonies du culte. Son attribution n’est pas fonction du sexe ou de l’âge mais d’une disposition d’esprit. Le kuni est une mystique de l’absorption, de tendance animiste.

 
Landor

(Contraction de Lande d'Or.) Territoire, au cœur de l'Aire humaine. Isolé du reste du monde par la Muraille Sainte au VIe siècle, il est constitué de petits empires escopaliens, les lands, dirigés par les landlords. Le Panslam et le culte kuni, chassés par les Escopaliens au IIIe siècle au terme d’une guerre de domination, n’y sont pas représentés. C’est de ce territoire que seraient parties les toutes premières colonies humaines. (Voir rubrique Cartes.)

 
Religions

Religions humaines : L'être humain semble un réservoir inépuisable de cultes qui se créent et évoluent sans cesse. Voir Escopalisme, Panslam, kuni. Voir aussi sectes, cosmologies.

Religion chile : Le Chill a été fixé très tôt dans l'histoire chile, bien avant l'arrivée de cette reh sur Omale. Voir aussi fejij.

Religions hodgqines : Elles ont moins de succès que les religions humaines ou le Chill, mais elles sont aussi moins virulentes. La position hodgqine vis-à-vis de la mort (voir shadlee) fait que leurs religions ne répondent pas aux questionnements à propos de l'après-vie, ce pour quoi les religions des autres rehs ont été créées. C’est pourquoi on les considère plus souvent comme des philosophies, qui se fondent sur la notion d'ethfrag. Parmi elles, on peut citer le hodgweil.


 
Sectes

La configuration géographique d’Omale favorise la multiplication et la dissémination des sectes de toute sorte, au point qu’il est difficile de distinguer sectes et religions (par exemple le culte kuni). Chez les Humains, les plus puissantes sont les Aparantistes, l'Ordre de Ramo, les Théographes et les Adorateurs d’Héliale.

 
Seytchayas

Arme traditionnelle de la religion kuni (Aire humaine).