Search   
 AB   CD   EF   GH   IJ   KL   MN   OP   QR   ST   UV   WX   YZ
 
 
AEzir

Nom hodgqin - le plus répandu - pour désigner la reh vivant dans l'espace intérieur d'Omale. De forme ovoïde lorsque leurs voiles sont repliés, la texture de leur épiderme évoque la pierre. Les Æzirs ne peuvent descendre dans les Grand'Aires où la pression de l’air et la gravité écraseraient leur fragile ossature. On les dit asexués, mais leur langage, empilant plusieurs niveaux de communication, leur civilisation et leurs coutumes demeurent largement inconnus. Ils commercent avec certaines Grand'Aires, échangeant le métal que leurs larves extraient de la planète intérieure Benveniste contre des substances organiques indispensables à leur survie. Parfois qualifiés d’"anges des Vangk".
Nom humain : Puissants.
Nom chile : Norátukï.

 
Grand'Aire

Terme qui désigne la surface d'Omale habitée par les Chiles, les Humains et les Hodgqins. Sa superficie a été établie pour la première fois par Sänkt Iben Alexis à environ dix mille gaias, mais elle est probablement deux fois moindre. Elle est délimitée par le Sour. La multiplicité des Grand'Aires a été reconnue de tout temps par les Chiles et les Hodgqins.


 
Omale

Terme humain le plus utilisé pour désigner le Monde Plat, une sphère de Dyson percée aux pôles, à l’intérieur de laquelle ses constructeurs, les mythiques Vangk, ont aménagé des cuvettes atmosphérisées et pourvues d'un biotope, ou Grand'Aires. La rotation de la coquille de carb assure une pesanteur artificielle de 0,96g sur la bande équatoriale. Dans la Grand'Aire occupée par l’humanité, l’alternance des jours et des nuits est assurée par une couche de gaz constituée de molécules phototropes.