Search   
 AB   CD   EF   GH   IJ   KL   MN   OP   QR   ST   UV   WX   YZ
 
 
AEzir

Nom hodgqin - le plus répandu - pour désigner la reh vivant dans l'espace intérieur d'Omale. De forme ovoïde lorsque leurs voiles sont repliés, la texture de leur épiderme évoque la pierre. Les Æzirs ne peuvent descendre dans les Grand'Aires où la pression de l’air et la gravité écraseraient leur fragile ossature. On les dit asexués, mais leur langage, empilant plusieurs niveaux de communication, leur civilisation et leurs coutumes demeurent largement inconnus. Ils commercent avec certaines Grand'Aires, échangeant le métal que leurs larves extraient de la planète intérieure Benveniste contre des substances organiques indispensables à leur survie. Parfois qualifiés d’"anges des Vangk".
Nom humain : Puissants.
Nom chile : Norátukï.

 
Aire

> Voir le document
Territoire occupé par une reh. Il existe trois Aires connues, délimitées entre elles par les Bordures, qui suivent en général les zones de transition écologique ou écotones. Les frontières extérieures sont appelées Confins. L'ensemble de toutes les Aires, connues et inconnues, partageant une même atmosphère est dénommé Grand'Aire.

 
Carb

Matériau inaltérable, plus résistant que le diamant, qui forme la ”coquille” d'Omale, le soubassement sur lequel s'appuie le manteau rocheux, les Lacs et la couverture végétale de la Grand'Aire. Sa composition est inconnue. D'un noir vitreux, le carb évoque du quartz. Le mot se retrouve dans de nombreuses expressions, comme « une volonté de carb ».


 
Efhaímonaïr

« Pluies soufrées », procédé chile faisant partie du mojrindakïr, dans la guerre écologique que se livrent les trois rehs de la Grand'Aire. Il consiste en des plantations à grande échelle de plantes capables de disséminer de grandes quantités de dioxyde de soufre jusqu'aux nuages, sous des couloirs aériens stratégiquement choisis.


 
Gaia

Unité de mesure équivalente à la surface de la Terre, soit 500 millions km2 (ou 400 millions de jals carrés), équivalant à un carré d’environ 22.500 km de côté. Des savants ont évalué la surface d’Omale à dix millions de gaias, approximativement cinq millions de milliards de kilomètres carrés. La Grand'Aire, elle, s'étend sur plusieurs milliers de gaias (entre quatre et dix mille).

 
Grand'Aire

Terme qui désigne la surface d'Omale habitée par les Chiles, les Humains et les Hodgqins. Sa superficie a été établie pour la première fois par Sänkt Iben Alexis à environ dix mille gaias, mais elle est probablement deux fois moindre. Elle est délimitée par le Sour. La multiplicité des Grand'Aires a été reconnue de tout temps par les Chiles et les Hodgqins.


 
Hjaïjj

Nom chile des cristaux phototropes assurant le passage jour-nuit dans la Grand'Aire d'Omale.


 
Infra-monde

Chez les Humains, le terme désigne, jusqu'au Ve siècle, l'étendue de carb nu qui s'étend au-delà du Sour, hors de la Grand'Aire. Revenu à la mode mille ans plus tard.


 
Loricade

Animal rampant géant, réputé originaire d'une autre Grand'Aire. La loricade ressemble à une limace translucide, atteignant aisément dix mètres de long. Utilisée comme bête de bât dans les Confins, disparue au VIe siècle et devenue mythique depuis.


 
Omale

Terme humain le plus utilisé pour désigner le Monde Plat, une sphère de Dyson percée aux pôles, à l’intérieur de laquelle ses constructeurs, les mythiques Vangk, ont aménagé des cuvettes atmosphérisées et pourvues d'un biotope, ou Grand'Aires. La rotation de la coquille de carb assure une pesanteur artificielle de 0,96g sur la bande équatoriale. Dans la Grand'Aire occupée par l’humanité, l’alternance des jours et des nuits est assurée par une couche de gaz constituée de molécules phototropes.


 
Sour

> Voir le document
Pente abrupte en carb qui enclôt la Grand'Aire, de 600 kilomètres de hauteur. Le Sour forme la paroi de la dénivellation empêchant l'atmosphère de s’éparpiller à la surface d'Omale. (À ne pas confondre avec la Muraille Sainte, qui se trouve à l’intérieur de l’Aire humaine). Au-delà s'étend le mystérieux infra-monde.