Search   
 AB   CD   EF   GH   IJ   KL   MN   OP   QR   ST   UV   WX   YZ
Résultat de la recherche pour le mot : Confins 
 
Aire

> Voir le document
Territoire occupé par une reh. Il existe trois Aires connues, délimitées entre elles par les Bordures, qui suivent en général les zones de transition écologique ou écotones. Les frontières extérieures sont appelées Confins. L'ensemble de toutes les Aires, connues et inconnues, partageant une même atmosphère est dénommé Grand'Aire.

 
Bordures

Zone de transition (voir Vie) autour d’une frontière entre deux Aires. C'est dans les Bordures que la mixité entre les rehs est la plus grande. Leur épaisseur n’excède pas cinq mille jals. Opposé : Confins.

 
Confins

Nom générique donné aux zones les plus éloignées des différentes Aires, opposées aux Bordures. Voir Finnord, Finouest, Finest, Finsud.

 
Courvite

Animal des Confins, d'origine indéterminée, évoquant une musaraigne montée sur des pattes de faucheux. Se déplace en immenses nuées.


 
Finest

Confins, à l’est. Selon la disposition des Aires, seules l’Aire hodgqine et l’Aire humaine s’étendent vers le finest. (Voir le schéma du mot Aire.) Le mot est néanmoins utilisé par les Humains pour désigner l'Aire hodgqine elle-même.

 
Finnord

Confins, au nord. Selon la disposition des Aires, seules l’Aire hodgqine et l’Aire chile s’étendent vers le finnord. Le mot est néanmoins utilisé par les humains pour désigner l'Aire chile elle-même.


 
Finouest

Confins, à l’ouest. Selon la disposition des Aires, seules l’Aire humaine et l’Aire chile s’étendent vers le finouest.

 
Finsud

Confins, au sud. Selon la disposition des Aires, seules l’Aire humaine et l'Aire hodgqine s’étendent vers le finsud.

 
Loricade

Animal rampant géant, réputé originaire d'une autre Grand'Aire. La loricade ressemble à une limace translucide, atteignant aisément dix mètres de long. Utilisée comme bête de bât dans les Confins, disparue au VIe siècle et devenue mythique depuis.


 
Terra Opulenta

Nom donné par les lettrés escopaliens aux terres des Confins qui sont directement arables.